2010, année jacquaire

ANNEE_JACQUAIRE

Depuis qu’il a été relancé après la Seconde Guerre mondiale, le grand pèlerinage pour Compostelle, dont l’origine remonte au Moyen Âge, connaît un succès grandissant. Celui-ci ne devrait pas se démentir tout au long de 2010. En effet, nous serons en pleine « année jacquaire », appelée aussi « année sainte compostellane » ou « année jubilaire ». Cette année pas comme les autres a commencé le 31 décembre dernier par l'ouverture de la porte sainte de la cathédrale de Saint-Jacques de Compostelle, ce qui n’arrive que lors des années jacquaires.

300px_Spain_Santiago_de_Compostela___Cathedral

Cet événement a lieu lorsque la saint Jacques, le 25 juillet, tombe un dimanche : la première année jacquaire remonte à 1428. Elle donne lieu à divers événements en Europe, dans les hauts lieux du patrimoine compostellan situés sur les chemins et à Saint-Jacques de Compostelle même.

CHEMIN_DE_ST_JACQUES

Sur le plan religieux, des cérémonies se déroulent notamment dans la ville galicienne le soir du 24 juillet et se poursuivent le jour suivant par une liturgie qui puise ses rites dans le Codex Calixtinus. S’il veut suivre le programme recommandé, le pèlerin doit visiter la tombe de saint Jacques dans la cathédrale en faisant une prière, recevoir le sacrement de la confession quinze jours avant ou après le 25 juillet et enfin recevoir la communion.

ST_JACQUES

Que vous soyez croyant ou pas, n’attendez pas la prochaine année jacquaire pour vous intéresser à cet événement car la prochaine aura lieu en 2021 !

la_coquille