vendredi 29 juillet 2011

OU ES-TU SOLEIL ?

LE SOLEIL EST FATIGUE QUAND REVIENDRA-T-IL ?   Grand soleil de la Provence,Gai compère du mistral,Toi qui taris la DuranceComme un flot de vin de Crau, fais briller ta blonde lampe !Chasse l'ombre et les fléaux !Vite ! Vite ! Vite !Montre-toi, beau soleil ! Extrait d'un poème de Frédéric Mistral Bon week-end A LUNDI
Posté par amicalesaintjo à 01:44 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

jeudi 28 juillet 2011

LE MARTIN PÊCHEUR

DE JULES RENARD ça n'a pas mordu, ce soir, mais je rapporte une rare émotion. Comme je tenais ma perche de ligne tendue,un martin-pêcheur est venu s'y poser. Nous n'avons pas d'oiseau plus éclatant. Il semblait une grosse fleur bleue au bout d'une longue tige. La perche pliait sous le poids. Je ne respirais plus, tout fier d'être pris pour un arbre par un martin-pêcheur. Et je suis sûr qu'il ne s'est pas envolé de peur, mais qu'il a cru qu'il ne faisait que passer d'une branche à une autre. Bonne journée !
Posté par amicalesaintjo à 01:23 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
vendredi 3 juin 2011

JUIN

Nuits de juin   L’été, lorsque le jour a fui, de fleurs couverte La plaine verse au loin un parfum enivrant ; Les yeux fermés, l’oreille aux rumeurs entrouverte, On ne dort qu’à demi d’un sommeil transparent. Les astres sont plus purs, l’ombre paraît meilleure ; Un vague demi-jour teint le dôme éternel ; Et l’aube douce et pâle, en attendant son heure, Semble toute la nuit errer au bas du ciel. Victor Hugo, Les rayons et les ombres A LUNDI ( si tout va bien !)
Posté par amicalesaintjo à 00:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
vendredi 13 mai 2011

BONJOUR SAISONS ...

de Pierre SEGHERS Bonjour saisons, bonjour châteaux, Bonjour la route et le coteau, Bonjour soleil qui m'émerveilles Et toi, jeunesse qui sommeilles Bonjour à vous Qui me regadez m'en aller Je ne sais où... Bonjour chemins, bonjour ruisseaux, Bonjour pays toujours nouveaux, Bonjour genêts chargés d'abeilless, Et toi jeunesse qui sommeilles, C'est à ton tour, La vie, tu croiras la rêver En un seul jour... Bonjour, bonsoir, j'aurai tout dit, Midi sonne et déjà minuit Le temps s'en va dès qu'il s'éveille, Et toi... [Lire la suite]
Posté par amicalesaintjo à 01:30 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
jeudi 5 mai 2011

UN POEME

  de MAURICE CARÊME Sous une averse de lumière, Les arbres chantent au verger, Et les graines du potager Sortent en riant de la terre. Carillonnez ! car voici Mai ! Cloches naïves du muguet ! Les yeux brillants, l'âme légère, Les fillettes s'en vont au bois Rejoindre les fées qui, déjà, Dansent en rond sur la bruyère. Carillonnez ! car voici Mai ! Cloches naïves du muguet ! Que votre journée soit bonne !
Posté par amicalesaintjo à 01:01 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
mardi 5 avril 2011

NOUVEAU MOIS

Avril Déjà les beaux jours, - la poussière,Un ciel d'azur et de lumière,Les murs enflammés, les longs soirs ; -Et rien de vert : - à peine encoreUn reflet rougeâtre décoreLes grands arbres aux rameaux noirs ! Ce beau temps me pèse et m'ennuie.- Ce n'est qu'après des jours de pluieQue doit surgir, en un tableau,Le printemps verdissant et rose,Comme une nymphe fraîche écloseQui, souriante, sort de l'eau. Gérad de Nerval
Posté par amicalesaintjo à 00:55 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

lundi 21 mars 2011

HISTOIRES NATURELLES

MERLE ! Dans mon jardin il y a un vieux noyer presque mort qui fait peur aux petits oiseaux. Seul un oiseau noir habite ses dernières feuilles. Mais le reste du jardin est plein de jeunes arbres fleuris où nichent des oiseaux gais, vifs et de toutes les couleurs. Et il semble que ces jeunes arbres se moquent du vieux noyer. A chaque instant, ils lui lancent, comme des paroles taquines, une volèe d'oiseaux babillards. Tour à tour, pierrots, martins, mésanges et pinsons le harcèlent.Ils choquent de l'aile la pointe de ses... [Lire la suite]
Posté par amicalesaintjo à 01:47 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
jeudi 17 mars 2011

LA TERRE A SOIF

La pluie Longue comme des fils sans fin, la longue pluieInterminablement, à travers le jour gris,Ligne les carreaux verts avec ses longs fils gris,Infiniment, la pluie,La longue pluie,La pluie. Elle s'effile ainsi, depuis hier soir,Des haillons mous qui pendent,Au ciel maussade et noir.Elle s'étire, patiente et lente,Sur les chemins, depuis hier soir,Sur les chemins et les venelles,Continuelle.
Posté par amicalesaintjo à 01:17 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
mardi 8 février 2011

FEVRIER

FEVRIER Les petits matins froids du mois de février Se lèvent dans des tons de rouge orangé, Et les nuages lentement s'étirent, Laissant au soleil le temps de se vêtir. De sa douce chaleur, il fait fondre la glace Que la nuit dépose comme une carapace, Sur une nature, encore engourdie Qui ne demande qu'à reprendre vie. Février à mauvaise réputation. A la lecture des vieux dictons On le dit, froid, pluvieux, venteux Et pourtant il est bien besogneux Puisqu'il prépare le Printemps Tirant la nature de son engourdissement Un petit... [Lire la suite]
Posté par amicalesaintjo à 01:45 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
jeudi 27 janvier 2011

LA PETITE SEINE

De Henri CHANTAVOINE L'humble rivière de chez nous Ne mène pas un grand tapage ; Avec un bruit paisible et doux Elle fait le tour du village. Des saules et des peupliers Qui sont à peu près du même âge, Comme des voisins familiers, Bruissent le long du rivage ; Et le chuchotement des eaux Accompagne la voix légère De la fauvette des roseaux Qui fait son nid sur la rivière. Ainsi coule de son air doux, Sans aventure et sans tapage, En faisant le tour du village, L'humble rivière de chez nous.
Posté par amicalesaintjo à 01:40 - - Commentaires [7] - Permalien [#]