Petits voyages à travers la littérature
jeudi 4 octobre 2012

Où allez-vous

 Lettre à la jeunesse  - Où allez-vous, jeunes gens, où allez-vous, étudiants, qui courez en bandes par les rues, manifestant au nom de vos colères et de vos enthousiasmes, éprouvant l'impérieux besoin de jeter publiquement le cri de vos consciences indignées   Allez-vous protester contre quelque abus du pouvoir, a-t-on offensé le besoin de vérité et d'équité, brûlant encore dans vos âmes neuves, ignorantes des accommodements politiques et des lâchetés quotidiennes de la vie ? Allez-vous redresser un tort... [Lire la suite]
Posté par amicalesaintjo à 01:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

lundi 27 août 2012

LA MAISO?N

  Eugène Dabit est un écrivain français né le 21 septembre 1898 à Mers-les-Bains et mort le 21 août 1936 à Sébastopol. Il a fait partie du groupe de la littérature prolétarienne et a eu un très grand succès pour son roman Hôtel du Nord (dont sera tiré le film homonyme), qui fut couronné du Prix du roman populiste et porté à l'écran en 1938 par Marcel Carné, avec les acteurs Arletty et Louis Jouvet. Il a entretenu une très intéressante correspondance avec Roger Martin du Gard. Son premier roman: Petit Louis (un extrait) ... [Lire la suite]
Posté par amicalesaintjo à 01:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
mercredi 2 mai 2012

UN POEME

Mai Le mai le joli mai en barque sur le Rhin Des dames regardaient du haut de la montagne Vous êtes si jolies mais la barque s'éloigne Qui donc a fait pleurer les saules riverains Or des vergers fleuris se figeaient en arrière Les pétales tombés des cerisiers de mai Sont les ongles de celle que j'ai tant aimée Les pétales flétris sont comme ses paupières Sur le chemin du bord du fleuve lentement Un ours un singe un chien menés par des tziganes Suivaient une roulotte traînée par un âne Tandis que s'éloignait dans les vignes... [Lire la suite]
Posté par amicalesaintjo à 01:14 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
mardi 17 avril 2012

IL SOUFFLE FORT

Le vent   Je chante et les arbres écoutent Je hurle et les portes grincent Je caresse les feuilles doucement Je les arrache brutalement J’emporte les graines et les plumes J’abaisse les fumées des cheminées Je cours dans les prés Personne ne me voit mais chacun m’entend.   L. HIRSCH
Posté par amicalesaintjo à 01:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
mercredi 11 avril 2012

TEMPÊTE

de Victor HUGO (extrait) Une tempête Approchait, et je vis, en relevant la tête, Un grand nuage obscur posé sur l'horizon ; Aucun tonnerre encor ne grondait ; le gazon Frissonnait près de moi ; les branches tremblaient toutes, Et des passants lointains se hâtaient sur les routes. Cependant le nuage au flanc vitreux et roux Grandissait, comme un mont qui marcherait vers nous.
Posté par amicalesaintjo à 01:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
jeudi 23 février 2012

TRAVAUX d'AUTREFOIS et d'AUJOURD'HUI

                                                        CE SONT LES TRAVAUX DES HOMMES    Ce sont les travaux de l'homme qui sont grands : Celui qui met le lait dans les vases de bois, Celui qui cueille les épis Piquants et droits, Celui qui garde les vaches près des aulnes frais, Celui qui fait saigner les... [Lire la suite]
Posté par amicalesaintjo à 01:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

mercredi 4 janvier 2012

UN POEME

J'aime l'âne si douxmarchant le long des houx.Il a peur des abeilleset bouge ses oreilles.Il va près des fossésd'un petit pas cassé.Il réfléchit toujoursses yeux sont de velours. Il reste à l'établefatigué, misérable.Il a tant travailléque ça vous fait pitié.L'âne n'a pas eu d'orgecar le maître est trop pauvre.Il a sucé la cordepuis a dormi dans l'ombre.Il est l'âne si douxmarchant le long des houx....   Francis Jammes
Posté par amicalesaintjo à 05:05 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
mardi 13 décembre 2011

TEMPÊTE

  LE VENT   Le vent a fait le tour du monde, A cueilli toutes les fleurs de Chine, Des roses, des mauves, des blondes, des grises Le jour, la nuit, voici le vent pour tout le monde. Le vent a fait le tour du monde, A cueilli toutes les feuilles en France, des brunes, des vertes, des bleues, des blanches. La nuit, le jour, voici le vent pour tout le monde. Le vent a fait le tour du monde, A cueilli tous les fruits d’ici, des jaunes, des rouges, des noirs aussi. Ni jour, ni nuit et c’est l’orage pour... [Lire la suite]
Posté par amicalesaintjo à 01:27 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
lundi 24 octobre 2011

PEINTRE DES BOIS

  Sur la verdure d'été, l'automne étendait ses badigeons de rouille. Dès les premières nuits froides, les quenouilles des peupliers de la lisière s'étaient dorées .Puis, les merisiers, les hêtres et les érables s'étaient allumés comme des torches .Peu à peu, l'incendie gagnait tous les arbres, à l'exception des résineux. Les acacias et les tilleuls devenaient d'un blond pâle; les chênes secouaient dans le vent aigre de rudes tignasses rousses. Ernest PEROCHON BONNE SEMAINE
Posté par amicalesaintjo à 01:54 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
mardi 16 août 2011

REGARDEZ L'ETOILE

Un écrit de saint Bernard Vous tous, qui que vous soyez, qui vous sentez aujourd'hui secoués au sein de l'orage et dela tempête, loin de la terre ferme, ne perdez jamais des yeux la lumière de cette Etoile, sivous ne voulez pas faire naufrage, si pour vous, le vent de la tentation vient de se lever,si le rocher de l'épreuve se dresse face à vous,Regardez l'Etoile, invoquez Marie !   Si vous êtes ballotés par les vagues de l'orgueil, de l'ambition, de la médisance oude la jalousie,Regardez l'Etoile, invoquez Marie !   ... [Lire la suite]
Posté par amicalesaintjo à 01:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]