mercredi 23 février 2011

FECULENTS

C'EST LA FIN DES HARICOTS Locution archiconnue des plus de quarante ans et que les plus jeunes n'emploient plus.C'est la fin des haricots est l'équivalent, façon féculent, de l'expression les carottes sont cuites.Tout est fichu, c'est la fin de tout, il n'y a plus d'espoir...A propos d'une lecture sur ordinateur du poète Henri Michaux, Pierre Assouline s'écria:"Lorsqu'on veut lire Michaux uniquement pour le lire, ce qui est le cas de la majorité des gens qui le lisent, on achète le livre, ou c'est la fin des haricots... [Lire la suite]
Posté par amicalesaintjo à 01:07 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

vendredi 1 octobre 2010

S'EN SOUCIER COMME D'UNE GUIGNE

La guigne est une petite cerise. Une seule guigne, ce n'est donc pas grand chose. Se soucier de quelqu'un, d'un événement ou d'un travail comme d'une guigne, ce n'est pas s'en soucier. C'est s'en moquer, s'en balancer, s'en ficher, trois verbes forts, très expressifs, qui ont supplanté la pauvre petite guigne. Et plus encore l'archaïque et distinguée expression peut me chaut. Je vous souhaite un bon week-end ! A LUNDI
Posté par amicalesaintjo à 00:53 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
jeudi 1 juillet 2010

L'ANECDOTE

PETITE DISTRACTION Le mot anecdote, nom féminin qui vient du grec inédit, ANA privatif, indiquant extension, et, DONNÉ ce qui n'est pas donné au dehors, désigne un récit rapide d’un événement curieux ou méconnu. L’anecdote ne privilégie pas particulièrement la vérité historique et ne figure souvent dans les livres d’histoire que pour éveiller l’attention des élèves ou les faire sourire par son coté humoristique. Elle relate de petites histoires que l’on se raconte au coin des rues ou que l’on lit dans la presse... [Lire la suite]
Posté par amicalesaintjo à 00:54 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
vendredi 18 juin 2010

LES EAUX D'ARQUEBUSADE

La station thermale des Eaux-Bonnes, comme engloutie dans les montagnes du canton de Laruns, conserve un charme architectural très "Second-Empire" qui rappelle son faste passé.en 1900Ces " aigues bounes", selon le vocable béarnais, propices au soin des rhumatismes, acquirent une " grande renommée " dès le XVIe siècle selon le dermatologue J.L. Alibert  pour avoir guéri des soldats béarnais d'Henri d'Albret blessés à la bataille de Pavie.On les nomma donc, à l'époque: eaux d'Arquebusade ! A... [Lire la suite]
Posté par amicalesaintjo à 01:36 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
mardi 11 mai 2010

LES MOTS

AVOIR LES GRELOTS Le mouvement de la porte faisait tinter la sonnette. La marche du troupeau fait résonner les grelots attachés au cou des bêtes. De même, quand le danger, réel ou fictif, menace, on tremble et, si l'on avait des grelots, on en entendrait le son. Avoir les grelots, c'est avoir peur.
Posté par amicalesaintjo à 01:23 - - Commentaires [7] - Permalien [#]