Les chansons et les heures

P1010645

Rien n’est vrai que d’aimer, ô mon âme, mon âme,
Qui te reposerait du poids de ton soleil
Ni l’ombre de la nuit, ni l’ombre
 du sommeil,
Ni le temps qui s’enfuit léger comme une femme

P1010643

Tra la, tra la, la la, la laire !

Qui ne connaît pas ce motif ?

À nos mamans il a su plaire,

Tendre et gai, moqueur et plaintif !

L’air du Carnaval de Venise,

Sur les canaux jadis chanté

Et qu’un soupir de folle brise

Dans le ballet a transporté !

Il me semble, quand on le joue,

Voir glisser dans son bleu sillon

Une gondole avec sa proue

Faite en manche de violon.

- See more at: http://www.lesvoixdelapoesie.com/poemes/poeme-au-hasard#sthash.lINLhaKP.dpuf

Tra la, tra la, la la, la laire !

Qui ne connaît pas ce motif ?

À nos mamans il a su plaire,

Tendre et gai, moqueur et plaintif !

L’air du Carnaval de Venise,

Sur les canaux jadis chanté

Et qu’un soupir de folle brise

Dans le ballet a transporté !

Il me semble, quand on le joue,

Voir glisser dans son bleu sillon

Une gondole avec sa proue

Faite en manche de violon.

- See more at: http://www.lesvoixdelapoesie.com/poemes/poeme-au-hasard#sthash.lINLhaKP.dpuf

Tra la, tra la, la la, la laire !

Qui ne connaît pas ce motif ?

À nos mamans il a su plaire,

Tendre et gai, moqueur et plaintif !

L’air du Carnaval de Venise,

Sur les canaux jadis chanté

Et qu’un soupir de folle brise

Dans le ballet a transporté !

Il me semble, quand on le joue,

Voir glisser dans son bleu sillon

Une gondole avec sa proue

Faite en manche de violon.

- See more at: http://www.lesvoixdelapoesie.com/poemes/poeme-au-hasard#sthash.lINLhaKP.dpuf