Mauvais temps à la saint-Léonce, peu de fruit beaucoup de ronces.

 

Léonce était un soldat romain en garnison à Tripoli du Liban. Accusé de prosélytisme il fut condamné et martyrisé avec quelques compagnons, dans d’horribles tortures. Son culte devint rapide en Syrie.


 

 Ne pas confondre avec saint Léonce, évêque de Fréjus, honoré le 16 novembre, ni avec sainte Léonce martyre en Afrique, au Vème s. et  honorée le 6 décembre.