LA GARE DU MIDI

Depuis sa création, en 1998, le Centre Chorégraphique National de Biarritz, autrement dit le Ballet Biarritz, est installé dans les locaux de la "Gare du Midi". La Gare du Midi fut construite en 1911-1912 par l'architecte Adolphe Dervaux, pour le compte de la Compagnie des Chemins de Fer du Midi.

gare du midi photo ancienne

Auparavant, la ville de Biarritz était desservie par la gare dite "de la Négresse", située à la périphérie de la ville, et d'un usage peu commode. La faute en incombait à l'Impératrice Eugénie. L'épouse de Napoléon III s'était entichée de la cité basque, où elle venait souvent se reposer. Mais, ne voulant pas être dérangée par les bruits et fumées générés par le trafic ferroviaire, elle défendit d'établir une gare dans Biarritz intra-muros. Ce n'est qu'en 1905 que la Compagnie du Midi décida de passer outre le caprice de la Badinguette, et se résolut à faire édifier une nouvelle gare.

 

 

 



Le bâtiment conçu par Adolphe Dervaux demeura en service jusqu'en 1980, date à laquelle la SNCF décida de revenir à la situation d'avant 1912 et de reporter la desserte de Biarritz sur la seule gare de la Négresse. La municipalité récupéra les locaux, en projetant tout d'abord d'y installer une salle de basket-ball ; elle décida finalement de la transformer en salle de spectacle et de congrès.



Seuls la façade, flanquée des deux tours monumentales, et le hall, de style Art-déco, ont été préservés. L'administration du Ballet Biarritz est installée dans la tour gauche, tandis que le grand studio de répétition (309 m²) occupe l'espace situé au-dessus de l'ancien hall d'accueil des voyageurs. Les locaux du Ballet Biarritz sont aussi, à l'occasion, mis gracieusement à disposition de compagnies de danse de passage sur la côte basque.