SAINT PHILIPPE ET SAINT JACQUES

 SAINT_PHILIPPE_et_JACQUES

Saint Philippe naquit à Bethsaïde, sur les bords du lac de Tibériade, comme les saints Pierre et André. Saint Clément d'Alexandrie, suivant une tradition ancienne, l'identifie au jeune homme qui demande la permission d'aller enterrer son père avant de suivre Jésus qui répond de laisser les morts ensevelir les morts.

BETHSAIDE

Selon l'évangile de saint Jean, on peut supposer qu'il fut d'abord un disciple du Baptiste avant d'être appelé par Jésus à qui il conduit Nathanaël(Barthélemy) ; c'est à lui que Jésus s'adresse avant la première multiplication des pains et c'est à lui que se présentent les païens approcher le Seigneur; enfin, pendant la Cène, il demande à Jésus de montrer le Père

BETHSAIDE_2

La tradition nous apprend qu'il prêcha aux Scythes et qu'il mourut très vieux à Hiérapolis (Phrygie) où, selon Eusèbe de Césarée qui cite Polycrate, il fut enterré. Clément d'Alexandrie prétend qu'il mourut de mort naturelle alors que d'autres disent qu'il fut martyrisé sous Domitien ou sous Trajan (lapidé puis crucifié).

MOSAIQUE

L’apôtre Philippe est généralement représenté jeune ; il porte souvent la croix de son supplice et, parfois, des pains qui rappellent son rôle de la multiplication des pains. Parce qu’il porte un nom grec et qu’il est natif de Bethsaïde, on l’associe à André.

TIBERIADE

 

Saint Jacques, dit le Mineur, fils d'Alphée et frère de Jude, originaire de Nazareth, était un parent du Seigneur et fut le premier évêque de Jérusalem, à la demande expresse de Jésus si l'on en croit saint Jérôme et saint Epiphane.

PHILIPPE_etr_JACQUES

Il fut favorisé d'une apparition spéciale du Sauveur ressuscité dont saint Paul se fait l'écho, et dans laquelle, selon saint Clément d'Alexandrie, lui fut communiqué de manière particulière le don de science.

PRES_DU_LAC

SOIR_sur_le_LAC


Evêque de Jérusalem, il jouit d'un prestige particulier et d'une autorité considérable : c'est à lui que saint Pierre veut que l'on annonce d'abord sa délivrance; c'est lui qui contrôle la doctrine et la mission de Paul; c'est lui qui au concile de Jérusalem, résume le discours de Pierre et règle ce qui doit être observé lors de la conversion des païens; c'est encore chez lui que Paul, lors de son dernier voyage à Jérusalem, rend compte de sa mission. Il est enfin l'auteur de l'épître de saint Jacques.

MILTONIA_3