Jean-B. de La Salle (par Léger)

Fondateur de l'Institut des Frères des Écoles Chrétiennes

 

Sous le règne de Louis XIV, les villes restent enserrées à l'intérieur de leurs remparts.

Dans  les rues étroites, avec leurs maisons et échoppes entassées, une population bigarrée s'agite : commerçants et artisans, porteurs d'eau, charretiers et cochers, et tout un monde de chômeurs ou de mendiants de tous âges. L'hygiène est déplorable , les crises économiques et les famines sont fréquentes.

Le contraste est frappant entre les maisons populaires où le confort est celui d'une écurie et les palais aux jardins bien dessinés.

Dans les premières, des familles nombreuses cohabitent  dans les seconds, le seigneur et les siens vivent au large.

Les enfants des premières traînent dans les rues, sont entraînés à n'importe quel métier tandis que les enfants des "bonnes familles" ont parfois plusieurs précepteurs à leur service.

MAISON_NATALE_2

Maison natale à Reims

C'est dans ce contexte social, caractérisé par l'extrême pauvreté et la richesse arrogante, par le non-droit et par les privilèges, que vit Jean-Baptiste de La Salle. 
Et il se trouve du côté des "privilégiés"...

JEAN_BAPTISTE_de_LA_SALLE

Jean-Baptiste de La Salle sera conduit, peu à peu, par des choix successifs, vers la priorité pour l'éducation des enfants des pauvres.