Despuès de Cordoba , Sevilla ( après Cordoba , Sevilla ).

Parmi les trois capitales andalouses, Sevilla incarne la gaieté, la danse. Sevilla est une grande ville avec boutiques, tramways, autos...Mais Sevilla c'est aussi le charme du peuple sévillan, rieur, et dès qu'on quitte les grandes rues banales et commerçantes, on se trouve dans une ruelle étroite et tortueuse, aux maisons à l'ancienne mode, avec des patios à arcades, tout fleuris. l'une d'elles peut vous conduire jusqu'à une petite église devant laquelle des enfants jouent bruyamment.

L'âme sévillane c'est le quartier de Santa Cruz, l'Alcazar, la Cathédrale, l'Hôpital de la Charité, le musée provincial, la maison de Pilate. Au bord du Guadalquivir, la Tour de l'or, la porte de la Macarena, la cour du couvent de Santa Paula . La façade gothique est ornée d'azulejos.

Sevilla , c'est la ville des conquistadores, la ville du flamanco danse de l'amour et de la mort.

La cathédrale de Sevilla est la plus belle d'Andalousie : nefs immenses sur lesquelles s'ouvrent des centaines de chapelles avec chacune ses décorations, ses tableaux, ses sculptures .

Les jardins de l'Alcazar sont un enchantement.

La Torre del Oro est un vestige des anciennes défenses de la ville, elle a été construite en 1220. Elle commandait le cours du fleuve et était reliée à l'Alcazar par des murailles. Son nom vient de la couleur des azulejos qui la décoraient.

SEVILLA__ALCAZAR_JARDINSEVILLA__CATEDRALAZULEJOS____3__AZULEJOS__2_Les autres photos sont sur l'album