MA_FAMILLE_002                                  LES DEUX GRAND-MERES

L'une était belle, parisienne. L'autre était bonne, provinciale: imbue de bourgeoisie - non de noblesse, dont elle était pourtant issue -, elle avait un sentiment vif du récit social qu'elle menait dans un français soigné de couvent où persistaient les impafaits du subjonctif;  MA_FAMILLE_005le potin mondain la brûlait comme une passion amoureuse.

Dans ces deux grand-familles, le discours était aux femmes.

Matriarcat? En Chine, il y a très longtemps, toute la communauté était enterrée autour de la grand-mère.

                                                                     Roland Barthes